Comment choisir son Auxiliaire parental·e (Nounou à domicile) ?

Votre enfant va être gardé chez vous, que vous ayez eu le choix ou non, vous allez vous lancer dans la recherche de votre auxiliaire parental·e, votre nounou à domicile. Vous n’êtes certainement pas les seuls parents à avoir recours à ce mode de garde ; pourtant, vous vous sentez bien seul·e·s pour lancer les démarches. Comment être certain·e de choisir la bonne personne ? Voici quelques conseils.

On commence par la recherche de profils

Pour avoir le choix, il faut que vous puissiez faire connaître votre recherche au plus grand nombre. L’important est de diversifier ses démarches, les professionnel·le·s ne cherchent pas tou·te·s du travail à Pole Emploi. Vous pouvez déposer votre offre auprès des commerçants de votre quartier, sur les sites spécialisés d’offres d’emploi (Pole Emploi, Indeed…) mais aussi sur les sites spécialisés dans la garde d’enfants (Bébé Nounou, Yoopies, Nounou Top, Nounou Decalée…). Vous pouvez vous-même commencer une recherche active en consultant les annonces et les CV des candidat·e·s sur ces mêmes sites. N’hésitez pas à faire passer le mot également auprès de vos amis, famille et entourage. Le bouche-à-oreille peut très bien fonctionner.

Table avec CV et verre d'eau

Sachez que vous pouvez faire appel à des agences spécialisées dans le recrutement de gardes d’enfants. Leur travail consiste essentiellement à de la mise en relation, mais si elles sont agréées, elles sont dans l’obligation de recruter des professionnel·e·s qualifié·e·s et de vérifier leur référence. Autrement, n’hésitez pas à vous renseigner sur ma prestation de recherche de votre intervenant·e à domicile, une prestation qui vous accompagne de manière plus personnalisée.

A réfléchir en amont des entretiens

Avant de démarrer tout entretien, vous devez déterminer ce dont vous avez besoin et le profil de professionnel·le que vous recherchez. Si vous ne savez pas vraiment quelles sont vos exigences en terme de qualification, d’expériences et de savoir-être, vous ne vous en sortirez pas. Certes, tous les parents cherchent une personne bienveillante, patiente, sérieuse, expérimentée et attentionnée qui ne passe pas sa journée sur son téléphone !

Mais il faut être conscient que le profil parfait n’existe pas. A vous de réfléchir à ce qui est non négociable pour vous et ce qui a moins d’importance. Quels sont vos besoins en terme d’horaires et de tâches à effectuer ? Quelles sont les qualités que vous recherchez en priorité ? Comment concevez-vous votre relation avec votre employé·e ? etc

Premières sélections de candidat·e·s

Si vous avez bien fait votre travail, vous devriez recevoir pléthore de CV et de candidatures. A partir de maintenant, vous pouvez commencer à faire un premier tri.

Premièrement, il n’est pas question de rencontrer quelqu’un qui n’a pas fait l’effort de rédiger et mettre à jour son CV et/ou sa lettre de motivation. Cela n’a pas toujours été le cas, mais prendre soin et accueillir des enfants est un vrai métier, qui nécessite une réelle expertise et le comportement qui en découle. Le CV doit vous permettre une parfaite identification des formations et expériences dans la fonction de garde d’enfants. Un CV clair et une lettre de motivation bien rédigée vous donne déjà un petit signe sur le professionnalisme ou non du profil.

Pour ne pas perdre de temps, il est important de faire une première sélection par téléphone. Ce n’est pas un moyen infaillible, vous pourriez passer à côté d’une perle qui perd tous ses moyens au téléphone… mais vous allez gagner un temps considérable! Il n’est pas nécessaire de faire un entretien d’1 heure : préparez une petite dizaine de questions pour vérifier que la·e candidat·e correspond à vos critères principaux : disponibilité, contraintes, expériences, compétences, distance… et n’hésitez pas à insister si les réponses vous semblent floues. Ce petit coup de téléphone vous permettra également d’avoir un aperçu de ses qualités relationnelles et de sa personnalité : respect, politesse, compréhension…

Femme devant ordinateur avec téléphone portable

Si les cases de vos critères ne sont pas cochées, filtrez ! Mettez un terme à l’appel et ne prévoyez pas d’entretien supplémentaire. Cela ne sert à rien d’aller plus loin, vous allez faire perdre du temps à votre famille et au·à la professionnel·le.

Recevoir en entretien

Maman qui accueille nounou pour entretien

En général les entretiens se font à votre domicile. Je ne peux que vous conseiller qu’ils soient menés par les deux parents si possible, ou un ami ou un membre de la famille pour avoir deux avis différents et confronter les impressions de chacun. Parce que ce n’est pas possible pour tout le monde, Educ Agency propose une prestation d’accompagnement durant les entretiens d’embauche.

Préparer une fiche de suivi avec un petit questionnaire vous servant de pense-bête ainsi qu’une une solution pour pouvoir prendre des notes. Vous risquez de rencontrer beaucoup de personnes et le choix ne sera que plus difficile si vous comptez uniquement sur votre mémoire pour vous souvenir de telles qualités ou tels défauts.

Avant l’entretien décidez de sa durée et essayez de la respecter au maximum. Déjà pour ne pas vous laisser déborder, mais aussi par souci d’équité. En amont demandez aux candidat·e·s d’apporter leur CV, leurs documents d’identité, les références de leurs anciens employeurs, éventuellement leurs contrats de travail et attestations de stage. Soyez attentif à leur ponctualité, leur tenue et la facilité ou non qu’ils·elles ont eu à trouver votre domicile. Ce sont des petits détails qui peuvent en dire beaucoup !

Je vous conseille également de le faire en présence de votre(vo)s enfant(s) en veillant à ce que ce soit un moment dans la journée où il(s) ne vont pas trop vous solliciter ! C’est une bonne manière de voir comment le·a candidat·e se comporte avec eux. Attention toutefois aux réactions de vos enfants : en fonction de leur âge et du contexte, cela ne veut pas forcément dire que votre petite fille ou votre petit garçon déteste la personne qui vient de se présenter parce qu’il·elle s’est mis·e à pleurer quand elle lui a dit bonjour !

A vous de jouer!

Vous voilà dans une situation peut-être inédite : vous allez mener un entretien d’embauche afin de juger si la personne qui se présente pour le poste a le profil idéal et correspond à vos attentes.

Après avoir présenté la famille, demandez à l’auxiliaire parental·e de vous parler de sa formation, de ses expériences et de son parcours professionnel en général. N’hésitez pas à insister sur la raison pour laquelle il·elle postule chez vous, depuis combien de temps il·elle est en recherche d’emploi. Vous pouvez également l’interroger sur son désir d’exercer ce métier, pour quelles raisons travailler auprès d’enfants ?

Les qualifications professionnelles sont un vrai plus, mais attention au contexte dans lequel elles ont été obtenu. On n’est pas formé·e de la même façon avec un CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance obtenu après deux ans d’alternance et le même CAP obtenu après une formation à distance de 6 mois…

Entretien convivial de deux femmes

Ensuite, intéressez-vous à ses expériences professionnelles, le nombre d’enfants accompagnés, la durée des contrats de travail, pourquoi les contrats se sont terminés etc.

Puis, il est important de ne pas oublier toutes les compétences qui peuvent être acquises en dehors du travail. Votre nounou va passer de longues heures auprès de votre(vos) enfant(s), à parler, échanger et lui transmettre des choses qui vont bien au-delà de la prise en charge seule des soins. Les expériences de vie et centres d’intérêt de votre nounou prennent alors toute leur importance :  Quels sont ses hobbies ? A-t-il·elle voyagé ? etc. Attention toutefois aux expériences « personnelles » présentées comme des savoir-faire techniques, être maman n’est pas une qualification…

Enfin, n’oubliez pas les questions pratico-pratiques à propos de ses disponibilités, de ses horaires, (attention notamment à la durée du trajet pour venir chez vous et aux congés annuels), de ses contraintes familiales, de ses prétentions salariales… Autant de questions à aborder pour vérifier que la personne convienne bien et surtout qu’elle « tienne » sur la durée. Si vous avez trouvé le profil idéal, mais qu’il devra faire 3 heures de transport aller-retour, il aura vite fait de trouver un travail moins contraignant.

L’objectif est de comprendre son parcours et sa situation afin de cerner ses motivations. Ainsi n’hésitez pas à demander quels sont ses désirs d’évolution de carrière ? Combien de temps il·elle espère continuer à exercer son métier. Quels sont ses projets professionnels et personnels ? De manière générale, posez des questions ouvertes plutôt que des questions fermées qui risquent de limiter le champ de réponses possibles.

Vous avez votre petite fiche de question, tout va bien se passer. La difficulté réside plus dans le fait de savoir se taire et écouter… En effet, si vous apportez tout de suite trop de détails sur le profil que vous recherchez, vos craintes ou vos attentes, vous risquez de fausser l’entretien en influençant la·e candidat·e. N’oubliez pas que lorsque l’on passe un entretien d’embauche, on est là pour se « vendre » et montrer le meilleur de nous-même. C’est normal ! Alors pour rencontrer réellement une personne et vous faire une idée de sa personnalité et de ses compétences, restez le·a plus neutre possible.

Pour finir, osez les questions un peu plus « perso » pour mieux cerner leur personnalité. Demander les qualités et les défauts est un grand classique et peut en dire beaucoup. J’irai plus loin en demandant par exemple, qu’est-ce qu’il·elle pense que les gens disent de lui·elle ? Est-ce qu’il·elle est têtu ou a du caractère ? Si vous restez respectueux·se et bienveillant·e (l’idée n’est pas de piéger mais d’appendre à connaître), osez ! Et n’oubliez pas de prendre des notes !

De la théorie à la pratique

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le parcours et la personnalité du·de la candidat·e, il est important de vérifier ses compétences et de voir quelles sont ses pratiques professionnelles. L’idée est d’avoir un aperçu de comment il·elle travaille, s’organise au quotidien et quelle relation sera mise en place avec votre(vos) enfant(s).

Pour cela, posez des questions ouvertes comme : pouvez-vous me raconter une journée type de votre travail ? Qu’est-ce que vous aimez faire avec les enfants ?

Puis, passez à des questions plus fermées ou vous attendez des réponses plus précises : que faîtes-vous si mon enfant pleure ? Que proposez-vous comme activité pour en fin de journée ? Que faîtes-vous en cas de fièvre ou d’accident ?

Vous pouvez aussi repenser à une situation concrète qui vous est arrivée avec votre(vos) enfant(s)s et lui demander comment il·elle aurait réagi dans la même situation. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit à ce moment là de l’entretien. En effet, votre intérêt est de cerner quel·le professionnel·le est en face de vous et comment il·elle travaille avec des enfants, quelques soit ses qualifications et son expérience.

Cela peut-être aussi le moment de lui proposer de passer un moment avec votre(vos) enfant(s) s’il(s) est(sont) d’accord. Ce n’est pas une évaluation, les enfants n’ont jamais vraiment les mêmes comportements en présence de leur parent ou non, et une·e professionnel·le observé·e n’aura jamais une attitude authentique. Mais cela vous permettra de voir si la personne se sent à l’aise ou pas, si elle sait quels mots utilisés et surtout si elle s’adapte à votre proposition en fonction de la réaction des enfants.

Nounou qui fait des jeux de doigts avec petite fille

Ça se passe comment chez vous?

Quand vous estimez avoir fait le tour de vos questions, mais surtout que vous sentez ne pas rester « sur votre faim », vous devriez avoir une première idée de la suite à donner à cette candidature. Si vous sentez que c’est un profil qui peut vous correspondre ou en tout cas, que « sur le papier » tout vous semble ok, c’est le moment de présenter le poste d’Auxiliaire Parental·e que vous proposez.

Vous allez donc présentez de manière générale votre(vos) enfants, âge(s), personnalité(s), habitudes et ce que vous attendez de la personne qui va s’en occuper. Parlez de l’organisation de votre journée, vos contraintes liées à votre travail par exemple et l’organisation de la journée de votre(vos) enfant(s). Partagez également vos valeurs éducatives et ce qui est important pour vous : l’atmosphère de la maison, le ton de la voie, une attention particulière portée à la nature, à la musique, à la motricité etc. Ce sera une bonne manière de voir si ces valeurs font écho au·à la professionnel·le.

Il ne faut pas oublier également toutes les tâches pratiques : y a t’il un peu de ménage de ménage à faire ? Des sorties à l’extérieur à assurer ? Des repas à préparer ? Soyez bien sûr·e que le·a candidat·e ne rechignera pas à faire certaines tâches et surtout qu’il·elle en soit bien capable !

Enfin, il s’agit de traiter de toutes les questions liées à son contrat de travail : horaires, heures supplémentaires, congés, jours fériés, salaire, déplacement etc. N’hésitez pas à aborder tous les points importants, même si ça vous donne l’impression d’être trop pointilleux·se ou exigeant·e, c’est fondamental pour prévenir les futurs conflits. Et puis après tout, il s’agit de l’éducation de votre(vos) enfant(s) !

En conclusion de l’entretien, demandez au·à la candidat·e où il·elle en est dans sa recherche d’emploi : Y a t’il d’autres entretiens de prévus ? Des offres de faîtes ? Cela vous permettra de jauger la concurrence d’une part et de situer tel ou tel profil sur le « marché », mais aussi d’autre part, de vous organiser par rapport à vos autres entretiens et de faire une proposition rapide si vous avez trouvé le profil qui vous correspond en tous points 

Derniers détails

Vous risquez certainement d’enchainer les rendez-vous et les rencontres. Alors avant de remercier les candidats vérifiez cette check-list :

– CV et lettre de motivation

– Documents d’identité : Carte Nationale d’Identité ou Titre de Séjour + Autorisation de travail

– Permis de conduire si nécessaire

– Vérifiez que le·a candidat·e est affilié·e à un régime de Sécurité Sociale

– Diplômes et Attestations de formation

– Références des anciens employeurs : coordonnées

– Contrat(s) de travail et Attestation(s) de stage

 » Alors, t’en as pensé quoi ? « 

Immédiatement après chaque entretien, prenez le temps de reprendre vos notes et de les corriger si nécessaire, tant que c’est encore tout frais dans votre tête. Vous pouvez faire un récapitulatif des points positifs et négatifs, ce que vous avez vu et ressenti qui vous a plut ou déplut, en dehors de toutes questions pratiques. Par exemple, un·e candidat·e réactif·ve qui n’hésite pas à poser beaucoup de questions sur votre(vos) enfant(s) et l’organisation de la famille, donnant ainsi le sentiment de se projeter déjà dans ce nouveau poste. Cela n’est pas une des réponses à vos questions et pourtant, c’est le genre de comportement primordial à prendre en compte dans votre prise de décision.

Comme dit plus haut, tenez compte autant de ce qui est dit, que de l’attitude, du comportement et de tout ce qui peut révéler le caractère et la personnalité.

Si vous avez trouvé un profil intéressant, qualifié, partageant vos valeurs et qui a montré un vif intérêt pour ce poste d’Auxiliaire Parental·e, c’est le moment de vérifier ses références, c’est-à-dire l’avis de ses anciens employeur(s). Ne vous contentez pas d’une lettre de recommandation, appelez ! Cela demande un petit peu de temps et tous les parents ne vont pas prendre le temps de répondre à votre sollicitation mais c’est une étape obligée. N’hésitez pas à poser des questions précises et à creuser : quelle était la mission demandée ? Quelles activités étaient proposées aux enfants ? La communication était-elle facile ? Y a t’il eu des conflits ? Les enfants gardent-ils un bon souvenir ? etc

Maman qui parle au téléphone

Premièrement, cela permettra de vérifier la véracité des propos du·de la candidat·e : était-ce bien le poste effectué, les tâches demandées, l’expérience vécue ? Deuxièmement, avoir le ressenti de parents anciens employeurs vous permettra de confirmer ou d’infirmer le votre : ont-ils pensé comme vous qu’il s’agit d’une personne très douce ou joyeuse ou autoritaire ? Troisièmement, les valeurs éducatives des anciens employeurs peuvent en dire long sur le profil du·de la candidat·e : par exemple une maman vous explique qu’elle était très contente de sa nounou parce qu’elle cherchait quelqu’un d’autoritaire, qui sache se faire respecter sans question et tienne bien la maison. Même s’il n’est dit que des choses positives, est-ce que c’est le profil qui vous correspond à vous ? Et inversement, certains parents ont vécu des mauvaises expériences avec leur nounou uniquement parce qu’ils n’étaient pas prêt à se séparer de leur enfant et non pas parce que le·a professionnel·le faisait soi-disant mal son travail.

Plus difficile que prévu…

Le recrutement d’une nounou représente parfois un véritable défi. Trouver une personne disponible ne suffit pas, il faut aussi s’assurer que son profil vous corresponde. Et outre la nécessité de choisir un·e professionnel·le qualifié·e, vous devenez particulier-employeur avec toutes les responsabilités que cela incombe. Il va peut-être falloir vous découvrir des compétences RH (recrutement, management…) auxquelles vous ne vous attendiez pas !

Ce sont sur ces créneaux que se sont développées les Agences de Garde à Domicile que vous missionnez pour trouver votre nounou sans que vous n’ayez rien à faire… Cependant, je suis convaincue que seuls les parents ont cette capacité à choisir la personne qui leur conviendra. Mais choisir, ne veux pas dire recruter. C’est pourquoi j’ai mis en place une prestation de service qui vous accompagne dans le recrutement de votre Auxiliaire Parental·e. Plutôt que de recruter de manière aléatoire des candidat·e·s qui recherchent du travail, je vous accompagne tout au long du processus de recrutement pour vous permettre d’avoir un regard professionnel sur les profils qui se présenteront. Si vous souhaitez plus de renseignements, n’hésitez pas à me contacter.

Et vous, comment avez vous trouver THE nounou ? Partagez vos astuces en commentaire !

Posts created 22

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.